Vin de Saint-Julien : les grands vins rouges du Haut-Médoc

Saint-Julien, comme vous le savez, est une appellation du Bordelais. D’une petite superficie de 910 hectares de vignes, elle figure parmi les plus prestigieuses. Elle est connue pour abriter les plus grands vins rouges sur la rive gauche de Bordeaux. La réputation des vins de Saint-Julien n’est plus à faire : ils sont d’une grande élégance et vieillissent sur de nombreuses années. À travers ce guide, découvrez l’histoire ainsi que les particularités du vin de Saint-Julien. 

Vin de Saint-Julien : origine et histoire

Le vin de Saint-Julien, comme vous pouvez vous douter, provient de la région éponyme. Saint-Julien est une région bordée à l'ouest par la ville de Saint-Laurent. Les châteaux y sont aujourd’hui détenus par des investisseurs et des familles françaises, mais également par des firmes internationales. Par exemple, le Château Lagrange Saint-Julien s’y trouve et détient une particularité notable. En effet, plus de 85 % de sa surface appartenait à des Grands Crus Classés.

A découvrir également : Comment faire un granola aux noix et au sirop d’érable pour un petit-déjeuner gourmand?

Pour la petite histoire, l’AOC Saint-Julien porte aujourd’hui son nom grâce au village éponyme construit au VIIe siècle. Autrefois, Saint-Julien était une commune paroissiale connue aussi sous l’appellation de Saint-Julien-Médoc. Vers le XVIIᵉ siècle, le village a commencé à avoir une solide renommée dans le domaine du vin. C’est à partir de cette période que l’intégralité du Médoc a commencé à être colonisée et, bien évidemment, plantée par des aristocrates. Ces derniers ont ainsi commencé à construire les châteaux que l’on peut toujours voir aujourd’hui dans les vignobles de Bordeaux.

Concernant la classification, Saint-Julien est bien connu pour ses 11 crus classés. Cela représente ni plus ni moins que 75 % de la totalité de la production. Les plus célèbres vins de la région sont :

A lire aussi : Comment préparer un cocktail pétillant au kombucha et aux fruits?

  • Château Léoville-Las Cases ;
  • Léoville Poyferré ;
  • Léoville Barton ;
  • Gruaud-Larose ;
  • Ducru-Beaucaillou.

Autrefois, les trois premiers châteaux formaient un seul domaine. Saint-Julien est aussi connu pour les Troisièmes Crus : Langoa-Barton et Lagrange.

Saint-Julien : pour le sol et les vignes

Saint-Julien est bien connu pour être le territoire le plus homogène du Médoc. En effet, son emplacement en aval de la Gironde et sur la rive du ruisseau de Juillac est à l’origine de cette spécificité.

La région est avant tout connue pour les vins rouges d’une grande puissance. Mais on associe aussi quelques qualités aux vins de Saint-Julien : sophistication, finesse et élégance. Voici quelques caractéristiques du sol qui sont à l’origine de ces qualités : 

  • sols des crêtes de la Garonne, avec un noyau siliceux ; 
  • couche supérieure de graves sur sol argilo-calcaire.

À Saint-Julien, les raisins sont récoltés durant les vendanges mécaniques. Après la récolte et l'égrappage à 100 %, on procède à l’enzymage et au levurage. Le vin est ensuite macéré pendant trois semaines et mis dans des fûts en chêne durant un semestre. 

Le vin de Saint-Julien est reconnaissable par son goût unique. Il est d’une grande douceur et d’une grande élégance. Les connaisseurs le qualifient de corsé et profond. Son parfum est d’une grande délicatesse et, lorsque vous le sentez, vous pouvez déceler plusieurs arômes en même temps : biscuit, châtaigne, fruits tropicaux, viande séchée.

Voici quelques plats dont le goût sera révélé par ce vin unique : 

  • Les plats de bœufs, de vaux ;
  • Les plats d’agneau ;
  • Les plats de gibier avec du cerf ou de chevreuil ;
  • Le tajine d’agneau ;
  • La terrine de lapin ;
  • Les desserts avec des fruits secs. 

Voilà, à travers ces quelques lignes, vous connaissez désormais ce qui fait la renommée du vin de Saint-Julien. Se dégustant avec un plat de viande de bœuf ou de mouton, savourez ce millésime au goût unique. 

Copyright 2024. Tous Droits Réservés